Un quartier de maison en bois nouvelle génération à Viikki, Helsinki

La société Peab Oy construit un quartier de maison en bois à Viikki-Latokartano, Helsinki. Ces constructions en bois à Viikki comprendront un total de 104 appartements de location, répartis dans cinq bâtiments de trois ou quatre étages. Pour le directeur général de Peab Oy, Petri Suuperko, ce site constitue le tour de force Peab et un quartier en bois nouvelle génération. « Nous allons marquer l’histoire de la construction en bois finlandaise à Viikki-Latokartano », dit P. Suuperko.

« Nous pouvons à présent parler du retour du bois », constate P. Suuperko. « Le développement du savoir-faire technique représente le changement essentiel », insiste P. Suuperko ; selon lui, les atouts de la construction en éléments préfabriqués en béton ont été transférés dans la construction en bois. « Dans la pratique, nous pouvons déjà parler de standard ouvert connu de la construction en béton vers la construction en bois. À présent, il existe différentes procédures de construction systématiques, mais à l’avenir les éléments structurels et les jointures seront standardisés. La préfabrication industrielle a apporté efficacité et rapidité dans la construction, et a nettement réduit le besoin de protection contre les intempéries sur les chantiers, par exemple. »

Le bois, un défi de choix pour la construction en béton

Selon P. Suuperko, la construction en bois révèle de nombreux avantages par rapport à la construction en béton. « La fabrication et le transport nécessitent moins d’énergie, la mise en place du bâti est plus rapide, et grâce à la légèreté du matériau, nous pouvons utiliser des machines moins lourdes », énumère P. Suuperko. « Le résultat est de qualité uniforme lorsque l’on utilise des composants industriels, et le temps total de la construction rapide en bois en fait une alternative compétitive en matière de coûts. »

 La chef de projet du site Viikki, Liisa Seppälä est d’avis que, sur la base de projets pilotes semblables à celui de Viikki, la construction en bois va continuer de s’accélérer. « À l’heure actuelle, la construction d’immeubles en bois est une chose nouvelle pour tout le monde : pour les autorités, les promoteurs, aussi bien que pour les constructeurs. La différence primordiale est que le professionnel note ici, sur le chantier de construction en bois, qu’il n’y a pas de maison en béton mouillées et humides », dit L. Seppälä. « Ici, il est possible de passer directement aux travaux de montage à l’intérieur du bâtiment, et il n’est donc pas nécessaire d’attendre que le béton coulé sèche. Sur les futurs chantiers de construction, ceci nous permettra d’économiser jusqu’à un cinquième du temps, comparé à la construction en béton », affirme L.  Seppälä. "Des délais réduits signifient donc une meilleure compétitivité. »

Le Directeur général P. Suuperko se dit être défendeur de la construction hybride. « En tant qu’ingénieur béton, j’attends que la construction en bois devienne un défi de choix pour le béton. Toutefois, je souhaiterais qu’il soit possible de combiner à l’avenir les avantages de la construction en béton et en bois, ce qui permettrait de créer un modèle économique, connu dans l’industrie de l’automobile – c’est à dire en bois et en béton. »

« Lorsque les fondations du bâtiment, les gaines d’ascenseurs et d’escaliers sont construites en béton, ceci laisse encore de nombreux degrés de liberté pour l’utilisation du bois », considère P. Suuperko. « Les différents matériaux confèrent polyvalence aux bâtiments ; ainsi, il est une bonne chose que tous les matériaux soient à pied d’égalité. En dernier ressort, le choix du matériau revient au client. Les plans devraient laisser plus de possibilités, et n’exclure aucune alternative de matériau. »

La standardisation des éléments en bois améliore la compétitivité de la construction en bois

Le standard ouvert connu de la construction en éléments de béton est à présent intégré dans la construction en bois, en résultat du travail de développement. L. Seppälä estime que la compatibilité des produits des fournisseurs d’éléments en bois constitue un des atouts-clés pour la compétitivité de la construction en bois à l’avenir, outre l’aménagement. « Il est primordial que l’aménagement permette la construction en bois. La ville d’Helsinki montre un bel exemple de l’aménagement d’un quartier en bois en plein cœur des quartiers en béton. »

Selon L. Seppälä, la compétitivité dans le domaine de la construction en bois est améliorée aussi grâce aux procédures de chantiers et aux phases de travail allégées. « À Viikki, nous n’avons pas du tout de grandes grues traditionnelles onéreuses, car nous n’avons pas besoin de soulever des éléments pesant plusieurs tonnes. Nous utilisons des petits élévateurs avec lesquels nous soulevons les matériaux dans les immeubles une fois que le bâti est recouvert de son toit. »

« Dans la construction en bois, beaucoup de progrès ont été réalisés dans la préfabrication industrielle, ce qui est synonyme d’efficacité et de rapidité dans l’assemblage des éléments “ dit P. Suuperko. P. Suuperko est d’avis que la construction en bois, bien planifiée et fabriquée, est aussi compétitive que la construction en béton ou en brique. Le site de Viikki a été réalisé en utilisant une nouvelle technique où le bâti, des fondations jusqu’au toit, est rapidement érigé ; phase après laquelle, on passe à l’installation du solivage d’étages et des murs extérieurs.

Les réglementations des autorités en matière de construction doivent être allégées

Outre la rapidité de la construction en bois qui améliore la concurrence, L. Seppälä met l’accent sur l’empreinte carbone réduite de la construction en bois. « En effet, le côté écologique est aussi important aussi pour les ingénieurs béton. Il n’est pas une chose indifférente de savoir ce qu’on va laisser aux futures générations. Nous construisons ici des maisons de classe d’énergie A, avec une faible consommation en énergie et où tous les déchets issus de la construction sont recyclables, et non pas des déchets dangereux. Les constructions en bois respirent mieux, l’habitat y est plus sain ; les appartements sont moins bruyants et plus pratiques, bien que l’on se trouve en plein milieu de quartiers en béton.»

« Bien que les valeurs écologiques soient en forte hausse dans la construction, les modifications s’effectuent à petits pas», estime P. Suuperko. "Le secteur de la construction est conservateur et on préfère agir selon les habitudes. La construction est orientée par la planification, outre les réglementations. Par le biais de l’aménagement, il est possible d’avoir un maximum d’influence sur une bonne architecture et sur des cadres de vie agréables, sur la naissance d’une belle image de la ville.»

Partager les expériences dans le domaine de la construction en bois

En ce qui concerne le projet de construction de Viikki, une grande coopération a été menée entre les acteurs du secteur et les autorités, selon L. Seppälä. « Par rapport à auparavant, nous avons organisé un plus grand nombre workshops dans le cadre du projet. Nous avons examiné tous les détails qui sont liés entre autres à l’isolation anti-incendie et sonore, ainsi qu’à l’étanchéité du bâtiment. Grâce à ce projet, nous avons érigé de bonnes bases pour la future construction en bois. Nous voulons communiquer à tous ces connaissances reposant sur l’expérience », dit L. Seppälä.

« Oui, la construction en bois représente la construction du futur », avance L. Seppälä. « Ici, on a mis le bon matériau au bon endroit, et je suis satisfaite de la totalité de cette réalisation, et je pense que les utilisateurs finaux le sont également. Le bois en tant que matériau est renouvelable et entièrement recyclable. De plus, les structures en bois avalent le Co2 pendant toute la durée de vie du bâtiment. La compétitivité globale de la construction en bois est aussi dûe au fait que nous construisons en bois de manière durable, ce qui caractérise bien la Finlande. Pour ces raisons, après une carrière de plus de trente ans, je pourrais devenir spécialiste de la construction en bois », visionne L. Seppälä.

Service de rédaction des articles de Puuinfo / Markku Laukkanen

En savoir plus :

Petri Suuperko, Directeur général, petri.suuperko@peab.fi
Liisa Seppälä, Chef de projet, liisa.seppala@peab.fi